http://www.ivanov.ch/sitemap.xml.gz

Les Discus 

 

Les Discus

Conseils de base

Pour installer des Discus dans des bonnes conditions , il faut prévoir 

- un bac de 350 à 500 litres et plus grand si possible .

On compte environ 50 à 60 litres d'eau par poisson donc un bac de 350 litres permet d'installer au maximum 6 jeunes Discus , sans autre gros poisson ...! Il est utopique de penser faire vivre 2 Discus dans un aquarium communautaire de 200 litres ! Le plus gros va persécuter l'autre et l'empêcher de se nourrir. Un bac de 250 litres permet l'installation pour quelques mois de 4 ou 5 jeunesDiscus d'environ 5 à 8 centimètres, mais il faudra ensuite y garder juste un couple et donner ou vendre les autres, une fois qu'ils auront atteint une taille de 10 ou 12 cm sinon les bagarres deviendront trop fréquentes et violentes. 4 ou 5 Discus ne vivent pas convenablement dans ce volume, il faut le double pour une maintenance correcte à long terme. Les poissons adultes ont mauvais caractère....Par contre un bac de 250L réels peut convenir pour garder un vrai couple d'adultes qui se sont choisis. 

une eau douce dont le pH doit être en dessous de 7 et la dureté inférieure à 8 dGh. Certaines variétés comme les Pigeons blood et les Turquoises bleus qui sont souvent élevés dans de l'eau du robinet, peuvent vivre dans une eau dont le pH est à 7 et la dureté de 10-12 dGh environ. Les conditions de maintenance ne sont évidemment pas les mêmes que les conditions pour la reproduction. 

- un bac peu éclairé ,1 watt pour 2,5 litres est largement suffisant. Le choix des plantes doit alors tenir compte de leur exigence en lumière, certaines Cryptocorynes, Microsorum, Aponogeton ulvaceus , Hygrophila polysperma , mousse de Java, Echinodorus supportent ces conditions et poussent bien dans une eau à 28 degrés. Mais si vous désirez un bac bien planté un éclairage aussi faible ne sera pas suffisant pour les plantes. Contrairement à ce qu'on dit ou lit parfois, les Discus ne craigent pas la forte lumière et ils vivent très bien sous des HQI et dans un bac bien éclairé (1watt pour 1,5-2l ) Il suffit de laisser une petite partie du bac , les 2 côtés par ex. sous un éclairage plus faible et certains poissons s'y tiendront volontiers à certaines heures. Chez moi le grand bac est très clair, très lumineux et reçoit quelques heures de soleil presque chaque jour, les Discus adorent rester dans les taches de soleil et ne cherchent pas du tout l'ombre. 

- des plantes et des racines comme cachettes. Un bac planté est plus sécurisant pour les poissons , et esthétiquement plus agréable à l'oeil qu'une cuve nue...Plus les poissons ont de cachettes à leur disposition et plus ils sont rassurés, donc visibles. Paradoxalement c'est dans un bac peu décoré que les Discus ont plus tendance à se cacher.


 Les Discus sont des poissons timides et parfois craintifs , qui doivent vivre en groupe, pour que l'agressivité du dominant puisse se répartir sur plusieurs "victimes ". Ce sont des Cichlidés , qui ont le mauvais caractère typique de leur famille ; ils défendent un territoire et se bagarrent régulièrement .... Les bagarres sont souvent mauvaises : prises par la bouche et éclailles arrachées sur le corps. Il faut suffisament d'espace et de cachettes pour que les plus faibles puissent se planquer et se soustraire à la vue du vainqueur. 

Ils ont besoin d'espace et n'apprécient pas de partager leur bac avec des poissons agités ou agressifs... Il vaut donc mieux éviter la cohabitation avec des Botias macracantha , des Balantiocheilus ou des Barbus de Sumatra , qui peuvent les empêcher de s'alimenter correctement et les rendre malades à cause du stress. Même la présence de Scalaires généralement plus vifs et mangeurs plus rapides est à déconseiller, sauf si le bac est vraiment grand. (plus de 600 à 700 litres ) Dans ce cas on doit distribuer la nourriture simultanément à 2 ou 3 endroits pour que même les Discus les plus lents et les plus timides puissent s'alimenter correctement. 

Cette cohabitation peut présenter des risques, certains Scalaires sont porteurs sains de parasites ou de maladies qui peuvent tuer les Discus

Les Platys, Xyphos, Mollys et autres poissons d'eau dure ainsi que les cichlidés lacustres africains n'ont rien à faire dans un aquarium peuplé de Discus. 


Les problèmes des bagarres qui peuvent être très violentes et pendant les quelles ils s'arrachent des écailles et s'abîment les nageoires, sont souvent résolus en ajoutant 2 ou 3 nouveaux Discus dans le banc déjà formé mais il est très important de tenir compte de la taille du bac. Pas plus de 6-7 jeunes Discus dans 350 litres réels !! La formation d'un couple cause généralement de violentes empoignades, puis les choses se calment une fois la hiérarchie mise en place. Si on veut les garder à long terme il faut prévoir un bac plus grand, 5-600L utiles au moins. 

On a avantage à introduire des nouveaux poissons de plus petite taille que ceux qui peuplent déjà l'aquarium pour qu'ils s'intégrent sans trop de difficultés. Si les nouveaux venus sont des adultes, ils remettent en jeu toute la hiérarchie et les combats reprennent. La meilleure solution est l'utilisation d'un grand aquarium 600 litres et plus et la présence de très nombreuses cachettes , racines ou rideaux de plantes, qui permettent à chacun de se faire un territoire. 

Autres poissons (voir la liste ) calmes et tranquilles pour un bac-à-discus qui supportent bien une température de 28 ou 30 degrés : On peut installer des Néons cardinalis ,des Corydoras panda, sterbai ou melina , des Ancistrus, des Scalaires ou des Ptérophylum altum (si on est sûr qu'ils sont sains en connaissant leur origine et après une bonne quarantaine  ) des Ramirezi et d'autres Apistogramma , des Otocinclus , des poissons crayon, des Hasmania nana , des Tetras empereurs à condition bien sûr d'avoir un assez grand bac !


femorange

 


La reproduction des Discus, conseils et photos






Couleurs

Les Discus sont capables de faire varier l'intensité de leurs rayures et de leur coloration en fonction de leur état émotionnel et de leur santé . Dans un état "normal " la première rayure qui traverse l'oeil et celle qui est à la base de la queue sont toujours visibles,mais les autres sont estompées.

Les rayures sont très noires,bien visibles quand ils sont fâchés, et agressifs ,leurs couleurs sont plus intenses, surtout sur la tête.

Un Discus malade devient sombre, presque noir... 

Un Discus peureux ou complètement dominé est terne et ses couleurs pâlissent.

Au moment de la reproduction les couleurs sont très foncées et intenses. Quand ils nourissent leurs alevins ils deviennent presque noirs ! sauf les variétés comme les Pigeons et les red malboro qui restent rouges ou oranges. Ce qui pose souvent un problème pour le nourrissage des alevins.. :-(

 


Comment bien nourrir ses discus 

Varier la nourriture est important dans la maintenance des Discus.

Il faut leur fournir une nourriture adaptée à la taille de leur bouche et suffisamment riche en matières végétales. On distribue aux jeunes dès 2 semaines des nauplies d'artémias 5 à 8 fois par jour, puis les adultes reçoivent 3-4 petits repas, répartis au cours de la journée . Pour moi ,il vaut mieux donner à manger une petite quantité mais à plusieurs reprises, qu'une grosse pincée dont la moitié finira au fond ! Les jeunes doivent manger très fréquemment, mais même pour les adultes un seul repas par jour ne convient pas. Si on veut faire grandir très vite les jeunes on les nourrit toutes les 2-3 heures avec des aliments très riches. Il faut alors siphonner le sol 2x par jour pour éviter une montée de nitrates et une pollution du bac. 

Il est préférable de remplacer le coeur de boeuf par du coeur de dinde, moins riche et moins gras et même par du poisson blanc, plus facile à métaboliser par les Discus que de la viande rouge d'animaux à sang chaud ! 

Pour faire grandir des Discus juvéniles, le mélange à base de coeur de boeuf peut convenir pour quelques mois mais comme aliment régulier pour des poissons adultes, je le trouve trop riche et trop gras ,les protéines sont déséquilibrées en acides aminés, les graisses peu assimilables, et de plus le collagène n'est pas bien digéré par les poissons, donc leurs selles sont moches et on croit à la présence de vers...

On peut distribuer en alternance:

Les vers de vase, des tubifex , des larves de moustiques , congelés ou vivants ,

Les artémias salina, des nauplies ou adultes, riches en vitamines, vivantes si possible ou congelées.

Les nourritures sèches ont peu de succès mais certains Discus s'y habituent : Tetra Prima par ex. est bien accepté.( mais attention il contient une quantité importante de Po4 )

Il est important de prévoir des aliments végétaux. Je place dans le bac au moins 3-4 fois par semaine une tranche de concombre ou de courgette, des petits pois enfilés sur un bâtonnet, des feuilles de salade ou d'épinards blanchis quelques secondes à l'eau bouillante ou au four Micro-onde. On peut aussi leur donner du choux-fleur et des broccolis,, des morceaux de carottes , divers fruits, papaye, mangue, poire, banane....

La distribution de nourriture vivante est très appréciée , elle réveille leur instinct de chasse et provoque souvent des pontes dans les jours qui suivent. Il faut pêcher soi même ou s'assurer de la provenance des larves et vers . il est nécessaire de bien rincer et de laisser dégorger certains vers pendant au moins 24h.

Je propose quelques recettes "maison " sur la page consacrée à la nourriture.


 Territoires

Les Discus sont des cichlidés et donc ils sont territoriaux ! 

Dans mon bac de 2 mètres , 2 mâles dominants avaient chacun un territoire qu'ils défendent et dans lequel leur femelle pond. Le couple de Pigeon s'est installé dans la partie gauche et pond sur les feuilles de l'Echino ou sur les tuyaux du filtre.

Le mâle turquoise avait installé son harem tout à droite et elles pondent sur la racine verticale.

Le Cobalt s'est reproduit une fois avec une femelle turquoise sur la racine qui est au centre du bac ! Un mâle brun et une femelle bleue pondent parfois contre le filtre de la paroi à droite.., Les pontes en bac d'ensemble ne survivent guère plus d'une semaine à 10 jours , le nombre d'alevins diminuant très vite dès qu'ils s'éloignent de la protection des parents.

Cette disposition des territoires peut changer selon les modifications qui apparaissent dans la hiréarchie du groupe, après l'introdution de nouveaux poissons, après des modifications dans le décor ou encore lorsque un couple est retiré pour être isolé quelques semaines en bac de reproduction...

Les femelles se déplacent librement et sans histoire dans tout l'aquarium , mais les mâles se battent régiulièrement si l'un d'eux passe la frontière. Les distributions de nourriture se font à plusieurs endroits, mais abolissent momentanément toute forme d'agressivité. Tous les poissons mangent m'inporte où sans problème .

Les 2 Scalaires se prennent de bec régulièrement avec l'un ou l'autre Discus,et se chamaillent parfois entre eux mais naviguent librement dans tout le bac, sauf au moment des pontes et quand il y a des jeunes. Là tous les poissons sont férocement tenus à l'écart. 


P5260013




La reproduction des Discus, conseils et photos 





 

Choisir d'autres poissons pour peupler un bac de Discus

Paracheirodon axelrodi

Nematobrycon palmeri

Nannostomus beckfordi

Corydoras

Loricariidés

Hemigrammus

Cichlidés nains Sud Americains

Aequidens curviceps

Aequidens maroni

Apistogramma agassizzi

Apistogramma cacatoides

Apistogramma bitaeniata

Apistogramma borellii

Mikrogeophagus ramirezi

Nannacara anomala

Pterophyllum scalaire

Dicrossus filamentosa

Anostomus

Aphyocharax alburnus

Hyphessobrycon coeur saignant

Moenkhausia sanctae

Pristella

Thayria boehlkei

Carnegiella

Nannobrycon

Dianema

Platydoras costatus

Ancistrus

Forlwella acus

Hypostaomus puncataus

Otocinclus

Panaque nigrolineatus

Peckoltia pulsher

Peckoltia vittata

Hyphessobrycon serpae

Paragoniates alburnus

Hasmania Nana

Gymnocorymbus


 


© veronique 2016