http://www.ivanov.ch/sitemap.xml.gz

Pterophyllum altum


Achat en mars 2004 de 6 jeunes altums . Ils mesuraient environ 8 à 10 cm de haut

Les "vrais " Altum vivent dans le cours supérieur du fleuve Orénoque au Vénézuela et dans certains affluent du Rio Negro. (Venezuela et Colombie) 


Les scalaires sauvages mesurent de 15 à 18 centimètres, ont besoin d'un pH très bas, entre 5.5 et 6,5 (impérativement en dessous de 7!) d'une température de 27 à 31 degrés, d'une eau de basse dureté ,TAC entre 1 et 6. Conductivité si possible en dessous de 150 mS/L. Ils ont besoin d'un bac spacieux, plus de 500L pour un petit groupe de 5 ou 6 individus, d'autres poissons calmes et pas agressifs, de nombreuses cachettes et plantes hautes. 

Le scalaire se différencie de l'Altum par quelques points:  Chez l'Altum 

- les nageoires dorsales et anales sont nettement plus longues et plus hautes. Il peut atteindre et même dépasser 30 cm de haut. 

- ils présentent 4 bandes noires verticales ,souvent rougeâtres, la première traversant l'oeil et la 4ème passant sur le pédoncule caudal ; entre ces lignes sombres, existent 3 lignes grises ou brunes .Certains individus ont aussi des ponctuations brunes ou rougeâtres sur la partie arrière du corps. Les écailles des P.altum sont bien plus petites que chez les Scalaires. 

- le stop du museau est très nettement marqué, le front est comme cassé. le profit nettement concave. La bouche est grande et les Altums l'ouvrent souvent très largement comme pour un baîllement prolongé et produisent parfois des cris comme des grincements parfaitement audibles 

- les altum s'attaquent parfois à la végétations, ils mangent souvent les lentilles d'eau et les pousses des plantes tendres. 

- il n'y a pas de vrai dimorphisme sexuel, les mâles et femelles se reconnaissent surtout au moment de la ponte : la papille génitale de la femelle est arrondie alors que l'organe du mâle est fin et pointu. 

-comme les Discus, ils ramassent volontiers leur nourriture sur le sol qui doit être parfaitement propre pour éviter toute infection ...

Une fois acclimatés à l'aquarium et habitués à la nourriture décongelée ou aux comprimés et paillettes, ils sont très résistants. Pour les accoutumer à la captivité il faut commencer par leur offrir de la nourriture vivante puis passer lentement aux proies décongelées et finalement tenter les poudres et paillettes, que tous n'acceptent pas.

Ils grandissent très vte 

 Comme normalement il s'agit de poissons sauvages récemment capturés il est essentiel de les mettre en quarantaine et de bien les déparasiter et vermifuger avant de les introduire dans un bac d'ensemble. 

Un groupe de jeunes récemment importés et isolés dans un bac de 120L de quarantaine 

Attention aussi,ils sont très sensibles aux médicaments . Il faut donc éviter d'utiliser du sulfate de cuivre, de l'oxytetracycline de cuivre et divers sels. 

Comme les scalaires ils devraient vivre une bonne dizaine d'années , mais comme il s'agit toujours de sujets sauvages , on ne sait pas vraiment quel est leur âge lors de l'achat.... 

la couleur rouge des nageoires est bien visible. 

le plus petit fait environ 7-8 cm de haut 


Peut-être Pterophyllum "perou" identification pas sûre

Il mesurait environ 10-12 cm , je l'ai récupéré en 2001 d'un bac où vivait un trio , lorsqu'un couple s'est formé le numéro 3 a été violemment rejetté et j'en ai hérité ...

5 mois plus tard il faisait pas loin de 18 cm .. je lui ai trouvé 2 copains, importés directement d'Amazonie de la région de Belem. Ce ne sont pas des vrais Altums mais ce sont des poissons sauvages , différents des P. peruensis qu'on trouve aussi parfois . 

En janvier 2003, ces Altum mesurent plus de 25 cm de hauteur et sont les maîtres du bac. Ils trônent au centre et les seuls qui parviennent parfois à leur tenir tête sont un couple de Discus qui garde ses jeunes.. Tous les autres poissons sont dominés. Superbes mais pas commodes...Je me suis finalement séparée de ce couple à cause de son agressivité : Ils sont dans un bac de 1200L à l'Aquarium club d'Evian .





© veronique 2016