http://www.ivanov.ch/sitemap.xml.gz

Guppy

 Poecilia reticulata

Les guppys d'élevage qu'on trouve dans tous les magasins aqua. n'ont plus qu'un lointain rapport avec les souches sauvages. Ils ont été introduits dans de nombreux pays pour lutter contre les moustiques en mangeant les larves et se sont adaptés à tous les types d'eau. De plus les sélections dues aux aquariophiles ont permis d'obtenir des variétés avec des nageoires caudales très colorées et très larges qui parfois les empêchent presque de nager correctement

Bon nombre de Guppys superbes, dotés de queues immenses et bariolées, élevés en Asie du Sud-est , en Tchéquie ou encore en Israël sont dopés à coup d'antibiotiques, élevés dans des aquariums presque stériles à force d'emploi d'UV, bourrés de colorants et tellement sélectionnés qu'ils en deviennent quasiment impossible à conserver plus de quelques semaines et à reproduire dans nos bacs ... :-(

Les femelles peuvent donner naissance à des alevins plusieurs fois après une seule fécondation ,comme d'autres ovo-vivipares. La gestation dure environ un mois ( plus courte si la température est au dessus de 27-28 degrés) Une portée compte généralement une dizaine d'alevins qui mesurent environ un demi-centimètre ou plus selon la taille de la femelle. Les plus grosses pontes peuvent compter une trentaine d'alevins. Elles pondent quasiment chaque mois !!

L'état "normal" d'une gupette est d'être portante :-) mais si leur nourriture n'est pas assez riche et variée, si elles n'ont pas assez de vitamines, elles meurent d'épuisement après quelques portées , en ayant donné naissance à des jeunes difformes ou non viables. 

Et que faire de ces innombrables alevins qui vont grandir et être adultes à 4 mois !....et se reproduire à leur tour? C'est pour cela qu'il vaut mieux laisser les femelles portantes dans le bac d'ensemble et laisser les alevins se cacher dans les plantes flottantes,au lieu de tenter d'en élever le plus grand nombre dans des pondoirs mal fichus, qui stressent la femelle , qui sont trop petits et mal aérés, complètement inadaptés au grossissement des jeunes.

Les jeunes guppys les plus malins et les plus solides grandiront et les autres se feront manger par les habitants du bac.

Des Guppys d'élevage



Pour garder longtemps un bac peuplé de Guppys en bonne santé il vaut mieux acheter quelques individus à des éleveurs privés qui ne sur-sélectionnent pas leurs poissons et tenter d'éviter la consanguinité en choisissant différentes souches.  

Les Guppys d'élevage qu'on trouve dans tous les magasins aquariophiles et qui sont considérés comme « les poissons faciles pour débutant » n'ont plus qu'un lointain rapport avec les souches sauvages. Ils ont été introduits dans de nombreux pays pour lutter contre les moustiques en mangeant les larves et se sont adaptés à tous les types d'eau. De plus les sélections dues aux aquariophiles ont permis d'obtenir des variétés avec des nageoires très colorées et très larges qui parfois les empêchent de nager correctement. On trouve des Guppys aux 4 coins du monde, ils sont capables de vivre dans certaines eaux très douces de l’Amazonie comme dans les fossés et les égouts des grandes villes d’Asie du sud-est ou même en eau saumâtre comme c’est le cas des Guppys en Martinique.

femelle peu colorée

Le dimorphisme est facile : les mâles sont petits, et portent une grande queue très colorée, les femelles sont bien plus grandes, presque transparentes ou de couleur terne, jaunâtres, grises, ou légèrement colorées sur la queue.

On peut placer des Guppys en bac d’ensemble à condition que les autres poissons ne soient pas trop grands et ne les considèrent pas comme de la nourriture vivante. Il faut aussi éviter de les faire cohabiter avec un Betta spendens, (Combattant) qui les attaquera en les prenant pour des concurrents à cause de leurs nageoires colorées.Ils peuvent cohabiter avec d’autres vivipares comme les Platys. L’important est d’introduire un seul mâle pour 3 femelles, ou éventuellement de créer un aquarium peuplé exclusivement de guppys mâles. Ils apprécient une eau bien brassée et oxygénée et s’adaptent à un pH compris entre 6,5 et 8 et une dureté entre 4TH et 30TH. Les Guppys d’élevage vivent fort bien en eau du robinet, souvent assez dure, à une température de 22 - 24 degrés.

Il faut prévoir une plantation dense pour que les femelles puissent se soustraire aux ardeurs des mâles et des tiges flottantes pour que les inévitables alevins trouvent facilement des cachettes et de la nourriture. On peut utiliser des Bacopa, Diplidis diandra, Hemianthus micranthemoides, des Ludwigia repens et des Sagittaria subulata, ainsi que des tiges de Ceratophyllum demersum qui flottent. Dans un aquarium de 35 litres, on peut placer 5 guppys mâles ou un mâle et 3 femelles, en évitant de conserver les alevins. Dans un bac plus grand, 60 ou 100 litres on garde une vingtaine de guppys en respectant la proportion d’ 1 mâle pour 3-4 femelles.

Pendant bien des années, les guppys étaient très solides et recommandés comme poissons faciles, l’idéal pour débuter. Ce n’est plus vraiment le cas : bon nombre de Guppys superbes, dotés de queues immenses et bariolées, élevés en Asie du Sud-est, en Tchéquie ou encore en Israël, sont dopés à coup d'antibiotiques, élevés dans des aquariums presque stériles à force d'UV, bourrés de colorants et tellement sélectionnés qu'ils en deviennent quasiment impossible à conserver plus de quelques semaines et à reproduire dans nos bacs... 

L'emploi de certains colorants semble rendre bon nombre de ces mâles stériles, souvent les alevins sont mal formés et ne se développent pas correctement. Pour trouver des souches résistantes il vaut mieux s’adresser à un éleveur privé ou à un club aquariophile qui conserve des espèces moins traficotées et plus résistantes.




une grosse femelle ventre bien rond4 femelles qui  sont portantes


une femelle qui n'attend pas d'alevins


 _____________________________________________________


 Poecilia sp. Endler 


 

J'ai ces guppys depuis le mois de décembre 2000. Ils sont assez petits , bien tachetés et colorés , très vifs et surtout très prolifiques...:-) Il semble que cette variété soit une espèce à part entière nommée  Poecilia sp. Endler et pas seulement des Guppys revenus à l'état sauvage...... mais c'est pas très clair au niveau de la nomenclature ...

Tout sur les Endler's 

Depuis avril 2006 ils sont officiellement identifiées et on doit parler de Poecilia (Acanthophacelus) wingei n. sp.

source : http://www.goodeids.com/ un superbe article d'Alain Grioche avec des photos

Un forum de discussion qui parle endler's http://forum-francevivipare.bbfr.net/poecilia-endler-s-wingei-f38/

La fiche de description est là  http://endlersr.us/

Le gros des infos est là-dedans :  http://endlersr.us/kb.php

 

 Poecilia wingei n. sp.

Ils bougent sans cesse, je n'arrive pas à obtenir des photos nettes !!

Les femelles sont nettement plus grandes que les mâles, avec une couleur jaune ou des reflets verts brillants. Les mâles sont tachetés et multicolores mais très petits , ils ne mesurent pas plus de 2-3 cm !

Ils sont actuellement installés dans un aquarium de 60 L et j'isole parfois quelques alevins dans un 2ème petit bac de 20 L en plastique. 

Quelques Microsorum, des Vallisnerias en pagaille, du Riccia , du Ceratophyllum et de la mousse de Java comme cachettes et garde-manger pour les alevins. et un Ampullaire et de nombreuses crevettes néo-caridina pour faire le ménage :-) 

Elles se reproduisent d'ailleurs en même temps que les guppys et presque aussi vite :)

Température de 25°, pH actuellement juste en dessous de 7° et dureté proche de 10TH.

Ces Poecilia viennent du Vénézuela, (rapportés en avion dans des bouteilles d'eau minérale :-) ) issus d'un petit lac où l'eau a environ 26 degrés. Pour info ils vivent très bien une eau saumâtre, avec 8 à 10 gr de sel par litre. J'en ai introduits dans le bac des Périophtalmes comme nourriture vivante,mais les plus malins et ceux qui savent bien se cacher sont toujours là et très actifs après plusieurs mois et se sont reproduits.. 

Endler Poecilia , était baptisées ainsi en l'honneur du professeur de biologie John A. Endler qui est le premier à les avoir précisément décrits dans leur milieu originel. Aujourd'hui  Poecilia wingei n. sp.

Le Endler sauvage, présente des différences avec les Endler's qu'on élève en aquarium et qui sont souvent des hybrides , au niveau de la coloration et du comportement...

Les Endler's auraient été introduits à Cumana dans les année 70, c ar cette région ne se situe pas dans la zone de répartition "natruelle" supposée de Poecilia wingei... Ils se seraient hybridés avec les guppys de la région,

 Ils proviennent du nord du Vénézuela, péchés près de Cumana dans un estuaire peu profond, planté de palétuviers, dont la qualité de l'eau subit de grosses variations au moment de la saison des pluies. L'eau y est parfois un peu saumâtre , pendant la saison sèche et assez chargée en sel minéraux, dus entre autres aux engrais et produits utilisés dans les plantations qui bordent les rives. La profondeur de l'eau varie de quelques centimètres trois à ou quatre mètres.

Il y a 7 ou 8 formes dominantes ou types de colorations. La nageoire caudale peut avoir une épée supérieure, ou inférieure, ou une double épée, les taches de couleur sont répartie sur tout le corps avec un gros points noir sur le flanc, la dorsale est très colorée.

La durée de vie est assez courte de un à deux ans seulement , mais ils sont matures très tôt: dès 2 mois et demi , 3 mois, les femelles peuvent être portantes ! Elles pondent tous les 3 semaines environ ( 23 ou 24 jours ) et mangent rarement leurs alevins. Les jeunes sont nourris avec des nauplies d'artémias et des poudres pour alevins ,on commence à voir apparaître leurs couleurs dès le 2ème mois. 


D'autres pages sur les Guppys

http://www.guppies.fr.st/

http://france.vivipare.free.fr/

Lire les Textes de T. Fricottaux sur la maintenance des guppys en eau très douce 

 

 

 


© veronique 2016