http://www.ivanov.ch/sitemap.xml.gz

Ramirezi

 

Famille des cichlidés américains 

 

Les Ramirezi sont des poissons fragiles et délicats qui sont très sensibles aux mauvais paramètres de l'eau... Si le bac contient des traces de cuivre ou de zinc, ils réagissent en ayant des couleusr plus foncées ou plus ternes, pendant qu'en même temps leur respiration s'accélère , car leur branchies sont irritées. 


l'eau est à 29 degrés, le pH à 6.5 ,dureté à 4 dGh, Beaucoup de plantes,

des grosses racines de Mopani et autres bois, sol en sable de Loire, quelques pierres plates qui ne les intéressent pas du tout ! Les dernières pontes ont eu lieu dans une cuvette creusée dans le sable et sur la racine !


Pour leur offrir des bonnes conditions, il leur faut une eau parfaite , sans nitrites ni nitrates , très douce et acide et qui ne présente pas de traces de traitement médicamenteux, ni de restes de produits anti-algues ou anti-escargots...

 



  Ponte des ramirezi

La reproduction des Ramirezi est assez fréquente en aquarium . Il suffit d'un bac de 90 litres environ, bien planté , avec des racines de tourbières et des pierres plates non calcaires. Ici l'aquarium fait 60L. 


L'eau doit absolument être parfaite sans nitrites ni nitrates ,le pH doit être aux environs de 6.5 et la dureté inférieure à 7 TH. 

La température idéale est comprise entre 26 et 28 degrés

La filtration ne doit pas être trop puissante , pas plus de 2 fois le volume du bac par heure.


On différencie facilement les sexes. Sur la nageoire dorsale du mâle, les 2 premiers rayons sont nettement plus allongés, tandis que la femelle présente un ventre coloré de rouge et bien arrondi.

Le couple s'isole et commence à nettoyer une pierre , une racine ou une large feuille ou à creuser une cuvette dans le sable. Ils chassent énergiquement tous les autres poissons du bac et ont des couleurs très fortes et brillantes quand ils commencent à pondre.

Le femelle dépose 200 à 300 ovules et le mâle la suit immédiatement en les fécondant ; pendant ce temps tout leur corps est agité de frémissements et de tremblements.


Les 2 parents surveillent et éventent les oeufs avec leurs nageoires , tout en éloignant férocement les autres poissons : La femelle reste généralement juste au dessus des oeufs et le mâle se charge de chasser les curieux ! Mais la distribution des tâches peut changer et le mâle surveille les oeufs tandis que la femelle monte la garde. 


Si ils sont trop souvent dérangés ou si ils ne se sentent pas en sécurité , les parents vont manger leurs oeufs ! Pour éviter qu'ils ne les dévorent pendant la nuit , je recommande de laisser une petite lampe allumée près de l'aquarium , afin que les parents ramirezi puissent assurer leur surveillance pendant que les néons sont éteints.

Il peut arriver qu'ils cannibalisent ainsi leurs 3-5 premières pontes puis, petit à petit , ils prennent de l'assurance et élèvent très bien leurs alevins, je trouve personnellement dommage de retirer les oeufs et d'empêcher les parents de faire leur boulot. On crée des générations qui seront à leur tout incapables de s'occuper des jeunes...

 

Mikrogeophagus ramirezi en couple 


  Les larves éclosent au bout de 3 jours et les parents les promènent en les installant dans d'autres cachettes ,des cuvettes creusées dans le sable ou sous des pierres et des racines.

Au bout de 5-6 jours les alevins sont surveillés attentivement par les parents et on commence à les nourrir de nauplies d'artémias fraîchement écloses . Si la reproduction a eu lieu en bac d'ensemble , il faut faire en même temps des distributions de nourriture (tubifex,vers de vase...) à l'autre bout de l'aquarium pour éviter que les autres poissons ne viennent manger les artémias et avalent les alevins du même coup ! 


Après une bonne semaine, les alevins se promènent dans tout le bac et s'éloignent ,et il devient difficile aux parents de les protéger. Beaucoup se font alors dévorer par les poissons de l'aquarium ou les crevettes . Ils vont se cacher dans le Riccia, dans les tiges de Cératophyllum ou la mousse de Java qu'on aura pris soin de placer dans le bac et les plus malins survivront....

Pour éviter cette hécatombe on retire souvent les oeufs aux parents et on élève les jeunes dans un bac à part. Le problème qui risque de se poser vient du fait que les jeunes à leur tour seront des mauvais parents incapables de s'occuper de leurs alevins !

Par contre après une dizaine de jours passés sous la garde des parents on peut isoler les jeunes dans un autre bac pour qu'ils grandissent sans risque. 



 

© veronique 2016