Gourami Trichogaster

Originaire d’Inde et de l’Asie du sud est, ils  préfèrent les eaux calmes, peu brassées et sans trop de courant
Attention ils deviennent gros  12 à 15 cm et les jeunes mâles sont parfois assez agressifs..
Les gourami perlés (Trichopodus leeri ) sont plus calmes et moins agressifs que les gouramis bleus ou jaunes ( ex-Trichogaster trichopterus)


mâle avec le ventre orange dorsale en pointe

  un beau leeri mâle

 une femelle

 couleur sélectionnée
 vient à l’origine de Sumatra

Chez les Colisa et Gourami, les nageoires pelviennes se sont transformées en longs filaments tactiles qui leur permettent de s’orienter dans un milieu sombre, de palper leur environnement et les aide à trouver leur nourriture. Ces nageoires sont aussi utilisées pour toucher la femelle avant les pontes ou quand 2 poissons se rencontrent.

Dans les eaux calmes et stagnantes, la respiration par les branchies ne suffit pas et plusieurs espèces ont donc développé ce que l’on nomme le labyrinthe. C’est un organe auxiliaire de respiration, richement vascularisé qui permet aux Anabantoïdes de capter l’oxygène atmosphérique grâce à un système complexe de vaisseaux sanguins, et qui se situe sur le dessus de la tête, en arrière près des opercules. Cette fonction est particulièrement utile dans un biotope où l’eau présente une déficience en oxygène. Il est donc important de laisser une couche d’air de quelques centimètres entre la surface de l’eau et le couvercle du bac pour permettre aux poissons de venir respirer.

Un bac de 250 litres est un excellent volume qui permet d’ introduire quelques gros poissons comme des Gourami, un couple par bac.

Un beau groupe  dans un grand  bac