Reproduire ses Discus

Reproduction
Pour obtenir un couple , le plus simple est d’acheter 5-6 jeunes de 5 cm environ et de les laisser grandir ensemble. En quelques mois ( 6 à 9 mois ), un ou des couples vont se former et les poissons qui ont pu se choisir librement auront bien des chances de pondre et d’élever leurs jeunes.

Il est difficile de former un couple avec 2 poissons adultes ,achetés au hasard… La différenciation des sexes est peu évidente ,sauf au moment de la ponte quand les organes sexuels sont plus visibles. Même si on place ensemble 2 Discus choisis au pif, un mâle et une femelle, ils ne formeront pas forcément un couple et il n’est pas sûr du tout qu’ils aient envie de pondre

  

Chez le mâle, la papille génitale est pointue et dirigée vers l’avant et chez la femelle l’oviducte est plus gros, arrondi , court, et dirigé vers l’arrière.

oviducte bien visible

Les magasins ou les éleveurs vendent parfois des couples « certifiés », à des prix scandaleusement élevés ! Il s’agit souvent de vieux poissons qui ne pondent plus très souvent et dont ils veulent se défaire, ou d’un jeune couple nouvellement formé et qui a pondu 1 ou 2 fois mais qui n’a encore jamais mené une ponte à son terme … Ceux-ci peuvent être intéressants à acquérir, leur capacité d’apprentissage leur permettra sûrement de réussir une prochaine ponte.

Une fois le couple formé on peut l’isoler dans un aquarium de 180 L à 250 L environ

meublé d’un cône de ponte ou de racines verticales. On peut aussi employer des pots de fleurs empilés ou une brique à vin en terre cuite 

 

 

 

Le pH idéal pour des turquoises bleus par ex, doit se situer entre 6 et 6,5 et la conductivité inférieure à 100 ou 120µS . En ajoutant de la tourbe dans le filtre on obtient une eau « noire » qui leur convient parfaitement .

Pour des Pigeons blood, le pH peut monter jusqu’ à 7° . Il faut avoir un taux de nitrites et nitrates quasiment nul et on doit faire très attention lors des changements d’eau de ne pas modifier le milieu. Il vaut donc mieux changer très peu d’eau chaque jour et éviter de changer 15 à 20% une seule fois par semaine !

Avant de pondre, les poissons nettoient soigneusement le support avec leur bouche et enlèvent toutes les impuretés. Ils peuvent nettoyer 2 ou 3 emplacements différents avant de se décider…

   

Quand tout est prêt , la femelle pond en faisant des passages successifs et en lâchant ses ovules que le mâle féconde immédiatement en passant à son tour sur le support . Il faut attendre l’éclosion 3 jours ( C’est plus rapide si la température est à 30° que si elle est à 28°). Les parents déplacent parfois les oeufs et on est toujours très inquiet en ne les voyant pas sur leur support et très soulagé en les retrouvant un peu plus loin…

        

Pendant les 2 premiers jours les larves restent collées, quand elles commencent à se détacher, les parents essayent de les remettre en place , ils les prennent dans la bouche et les recollent…mais sans succès !

Toutes les larves vont se détacher et venir se regrouper sur les flancs des parents.

 

 

A ce moment il faut espérer que le couple produira suffisamment de mucus pour nourrir toute sa marmaille.

Quand les adultes produisent ce mucus , leur couleur change ils deviennent très sombres, presque noirs ! sauf les Pigeons blood et les red Malboro et d’autres hybrides de couleur claire. Cette absence de noir perturbe les alevins qui ne savent pas où se diriger et qui vont aller se coller contre les joints en silicone noir, contre les ventouses vert foncé du chauffage, sur une racine du décor, partout sauf sur les parents …et ils mourront ainsi de faim !

  

En cas de problème

Si les géniteurs ne produisent pas assez de mucus c’est bien souvent en raison des paramètres incorrects de l’eau ( dureté et pH trop élevés). Il semble que la production maximale de mucus a lieu quand le pH est juste en dessous de 5°. Il faut donc pour la plupart des discus d’élevage veiller à maintenir un pH bas pas plus de 6 et une dureté de 3 ou 5° GH par exemple.

Il faut aussi rester en dessous de 20 Mg/L de nitrates bien que les oeufs puissent parfois aussi éclore quand les nitrates sont plus élevées ! Il faut donc bien faire la distinction entre : -avoir des conditions pour obtenir une reproduction et – des conditions pour faire grandir des alevins correctement. Il faut aussi éviter d’avoir dans l’aquarium un décor ,une racine ou un support de ponte de couleur sombre car les alevins risquent fort de s’y coller, croyant être au contact des parents.


Pour les soulager dès le 8 ou 10ème jour, je distribue des nauplies d’artémias , que certains alevins dévorent rapidement et qui sont complètement ignorées par les autres. Les adultes profitent aussi de les manger ,mais j’ai observé certains couples qui jeûnaient au moins 10 jours ! Ces distributions sont faites 5 fois par jour mais on peut très bien donner à manger plus souvent à condition de ne rien distribuer le soir pour que l’aquarium reste propre pendant la nuit et surtout de bien siphonner tous les restes éventuels ainsi que les déjections pour éviter toute pollution et tout risque de montée de nitrites qui serait fatale.

Quand les jeunes Discus ont 3 semaines, ou plus tôt si les parents ont l’air fatigués ou présentent des lésions je sépare les jeunes et leurs parents . La production de mucus fatigue beaucoup les adultes et parfois ils sont blessés, leur peau est abîmée par les grignotements des alevins. Il faut alors isoler les jeunes ou retirer le couple et commencer à distribuer du mélange « maison  » , des granulés pour Discus un peu émiettées, des paillettes , des artémias et cyclops décongelés et bien rincés.

Dès ce moment il est important de remonter lentement la dureté de l’eau du bac d’élevage : Les jeunes ont besoin pendant leur croissance pour durcir leur squelette, d’ une eau plus dure que quand ils sont devenus adultes. Certains éleveurs ajoutent du calcium et de l’iode, mais je n’ai pas testé ces méthodes.

 

Si l’eau du bac n’est pas adaptée,  si la nourriture et les changements d’eau sont insuffisants les jeunes se développent mal et sont déformés , avec parfois même des ouies mal finies, comme sur la photo.

 

 

Les oeufs d’un couple de Snake skin  sur une racine de tourbièredans le bac d’ensemble

Ils pondent ici sur un simple pot de fleur en terre cuite

  

Une ponte en bac de repro d’un couple qui a sur le dos des jeunes âgés d’une semaine. On voit mal mais il y a des alevins âgés de 7-8 jourssur le dos des parents qui pondent…

    

les taches sont les alevins  d’une ponte précédente.

Une femelle qui nourrit les larves de 2 pontes successives

  

Les plus âgés ont 8 jours et les plus petits nagent depuis 2 jours

Garde partagée. la femelle jaune a peu de mucus c’est le mâle qui nourrit à 80%

Une partie des oeufs collés sur le cône de ponte . Les parents les éventent et retirent ceux qui sont abimés.

Une autre ponte dans le 700L sur une feuille d’Echinodorus

Sous les yeux d’un autre habitant du bac, très intéressé

Plusieurs  ponte en bac d’ensemble  

une femelle qui surveille ses oeufs collés sur une feuille d’Echinodorus

Certains couples sont assez agressifs pour garder une partie de leurs jeunes en bac d’ensemble

 

Il est évident que sur une centaine d’oeufs seuls 5 à 8 jeunes parviennent à survivre et qu’ils ne grandiront pas dans des conditions optimales…


Dans la catégorie ponte stupide : sur le chauffage ou sur la prise d’eau du filtre !

              

sur la prise d’eau du filtre…

Un couple de Pigeon qui pond bêtement sur le filtre.. madame pond des tas d’oeufs,  Monsieur les féconde soigneusement  puis il chasse tous ceux qui approchent


Eclosion en bac communautaire et déplacement des larves
un couple de turquoise bleus, qui pondent 2 fois par mois.

La ponte a lieu en bac d’ensemble, sur une grosse racine

  Les larves sont encore collées,  les parents les éventent . Toute la masse frétille et frémit.

Les alevins sont nés et ont été déplacés.  

Les larves ici sont âgées de 2 jours. Elles vibrent et commencent à tenter de nager.  Les parents essayent de les recoller sur le cône.

Après l’éclosion, les parents nourrissent les alevins

Ces larves ont 3-4 jours

 

   

Dès le 10è jour je distribue des nauplies d’artémia, puis des cyclops dégelés et parfois de la poudre pour alevins. .

  larves après quelques jours de nage libre

 

 

 

 

Des jeunes de 3 semaines environ, certains grandissent plus vite que d’autres…

le ventre rose, plein de nauplii

Les jeunes sont séparés des adultes après 3-4 semaines. Dès que les parents commencent à avoir des marques sur la peau, je les remets dans le bac d’ensemble.

Agés de 2 mois ils mesurent 4-5 cm  et partagent le bac de 120L avec des jeunes Sturisoma

des jeunes Discus bruns de 3-4 mois

On évitera de choisir comme bac d’élevage un aquarium dont la colle est trop sombre ou noire, les jeunes Discus y seraient attirés au lieu d’aller se nourrir sur leurs parents. Après l’éclosion quand les parents sont prêts à nourrir les larves, ils prennent une couleur très foncée , sombre et attirent ainsi les alevins sur eux . S’il se trouve dans le bac une racine ou un élément du décor très sombre, les jeunes vont s’y fixer au lieu d’aller vers les parents et ils meurent de faim !

Nourrissage artificiel des alevins

Malheureusement on s’aperçoit de plus en plus que certaines variétés comme les Malboro ou les Pigeons produisent peu de mucus et que leurs alevins meurent de faim ! Plus on s’éloigne des souches originelles et plus leur reproduction se complique…

On peut alors pour tenter de sauver les jeunes Discus, essayer la méthode de nourrissage proposée par Jack Wattley . Dès que les alevins atteignent le stade de la nage libre (2-3 jours environ) , il faut préparer une mixture

avec 1/3 de jaune d’oeuf cuit

+ 1/3 de jaune d’oeuf cru

+ 1/3 de nauplies d’artémias…

On peut aussi remplacer les artémias par des cyclops décongelés ou des poudres pour alevins.

Il faut bien mélanger pour obtenir une pâte assez épaisse qu’on étale sur un bord de l’aquarium, après avoir un peu baissé le niveau de l’eau pour dégager la paroi du bac et laisser sécher 1/4 d’heure,ensuite on remonte l’eau à niveau et on espère que les alevins s’en nourriront. …

Si les jeunes mangent correctement on peut commencer à leur distribuer après une dizaine de jours des nauplies d’artémias , des cyclops dégelés et rincés, de la poudre pour les alevins et des paillettes finement écrasées….

Comment bien nourrir ses Discus 

Varier la nourriture est important dans la maintenance des Discus.

Il faut leur fournir une nourriture adaptée à la taille de leur bouche et suffisamment riche en matières végétales. On distribue aux jeunes dès 2 semaines des nauplies d’artémias 5 à 8 fois par jour, puis les adultes reçoivent 3-4 petits repas, répartis au cours de la journée . Pour moi ,il vaut mieux donner à manger une petite quantité mais à plusieurs reprises, qu’une grosse pincée dont la moitié finira au fond ! Les jeunes doivent manger très fréquemment, mais même pour les adultes un seul repas par jour ne convient pas. Si on veut faire grandir très vite les jeunes on les nourrit toutes les 2-3 heures avec des aliments très riches. Il faut alors siphonner le sol 2x par jour pour éviter une montée de nitrates et une pollution du bac.

Il est préférable de remplacer le coeur de boeuf par du coeur de dinde, moins riche et moins gras et même par du poisson blanc, plus facile à métaboliser par les Discus que de la viande rouge d’animaux à sang chaud !

Pour faire grandir des Discus juvéniles, le mélange à base de coeur de boeuf peut convenir pour quelques mois mais comme aliment régulier pour des poissons adultes, je le trouve trop riche et trop gras ,les protéines sont déséquilibrées en acides aminés, les graisses peu assimilables, et de plus le collagène n’est pas bien digéré par les poissons, donc leurs selles sont moches et on croit à la présence de vers…

On peut distribuer en alternance:

Les vers de vase, des tubifex , des larves de moustiques , congelés ou vivants ,

Les artémias salina, des nauplies ou adultes, riches en vitamines, vivantes si possible ou congelées.

Les nourritures sèches ont peu de succès mais certains Discus s’y habituent : Tetra Prima par ex. est bien accepté.( mais attention il contient une quantité importante de Po4 )

Il est important de prévoir des aliments végétaux. Je place dans le bac au moins 3-4 fois par semaine une tranche de concombre ou de courgette, des petits pois enfilés sur un bâtonnet, des feuilles de salade ou d’épinards blanchis quelques secondes à l’eau bouillante ou au four Micro-onde. On peut aussi leur donner du choux-fleur et des broccolis,, des morceaux de carottes , divers fruits, papaye, mangue, poire, banane….

La distribution de nourriture vivante est très appréciée , elle réveille leur instinct de chasse et provoque souvent des pontes dans les jours qui suivent. Il faut pêcher soi même ou s’assurer de la provenance des larves et vers . il est nécessaire de bien rincer et de laisser dégorger certains vers pendant au moins 24h.